Hiver

Pour enregistrer ou imprimer : Alt+F

SAINT-VERAN NEVACHE

SKI NORDIQUE ET PULKA

Randonnée itinérante accompagnée

6 jours, 5 nuits, 5 jours de marche

 

© Sébastien RENAUD 

 

 

 

 

GEO-LOCALISATION
C’est au cœur des Alpes sur le 45° parallèle, à égal distance du Pôle Nord et de l’Equateur, que se cache des vallées épargnées par les affres de la vie contemporaine. Les usines à ski défigurant les paysages, détruisant la faune et la flore n’ont pu s’installer ici. Entre Queyras et Clarée la nature est partout, et l’habitat traditionnel est resté intact, à croire que le temps s’est arrêté pour préserver ces espaces.

ESPRIT DU SEJOUR
Itinérance digne d’un grand raid nordique à proximité de chez vous. Cette traversée se veut confortable, vous portez peu et pourtant, vous disposez de toutes vos affaires chaque soir, même en refuge. C’est toute l’originalité et le dépaysement que peut offrir le voyage avec pulka.

POINTS FORTS
- Un séjour itinérant atypique et confort grâce aux pulkas - 1 pour 3 à 4 personnes
- Parc naturel du Queyras, Italie, Vallée de la Clarée
- Sac à dos léger en journée
- Dénivelés abordables
- Une belle traversée


PROGRAMME

 

Qu’est-ce qu’une pulka ?

Ce n’est ni plus ni moins qu’une sorte de luge dans laquelle nous mettrons les affaires nécessaires à notre raid nordique (vêtements de rechange, vivre de courses, pièces de secours…). La pulka a été utilisée de tout temps par les peuples du grand nord dans leurs transhumances et a largement fait ces preuves. Elle a l’avantage d’une grande capacité de chargement pour un effort de traction minimum et non de portage comme pour un sac à dos. Elle est donc beaucoup plus confortable pour ce type de circuit (pour 30kg chargés seul 7kg sont ressentis). Nous pourrons donc bénéficier pleinement de cette semaine sans nous casser les épaules et bénéficier de tout le confort nécessaire.

 
JOUR 1

Accueil à la gare de Guillestre à 16h40 (heure d’arrivée du train). Transfert à Saint Véran, installation et présentation de la semaine par votre moniteur de ski.

 

JOUR 2 

Saint Véran 2040m – Chateaux Queyras 1350m

Premiers pas de notre traversée, tout d’abord à la descente jusqu’à Molines, nous entamerons ensuite la montée du sommet Bucher. Observatoire stratégique, offrant une vue panoramique sur tout le Queyras. Belle descente à travers les bois pour aboutir à Chateaux Queyras. Court transfert jusqu’à Brunissard.

-331m +545m -895m / 6h de randonnée

 

JOUR 3

Brunissard 1746m – Col de l’Izoard 2360m – Cervières 1612m

Départ pour un col mythique : l’Izoard, que nous traverserons. Durant la matinée nous passerons la fameuse Case Déserte où se trouve la stèle Louison Bobet et Fausto Coppi. Ce col est évidemment bien plus connu par les cyclistes que par les skieurs, mais toujours magnifique à parcourir. Dans l’après-midi, changement de contraste avec une descente dans un univers très forestier jusqu’au village de Cervières.

+614m -748m / 5h de randonnée

 

JOUR 4 

Cervières 1612m – Col Bousson 2186m – Refuge de Mautino 2110m

Nous quitterons Cervières par la plaine des Fonts, pour une incursion en Italie. Mais avant cela, un peu d’histoire en franchissant le mur des Aittes, puis un peu d’architecture en traversant les hameaux d’alpages du Bourget et, pour finir, un peu d’italien au refuge où nous attendent des plats typiques d’Italie.

+574m -76m / 4h30 de randonnée

 

JOUR 5

Refuge de Mautino 2110m – Le Gondran 2459m – La Vachette 1356m

Pour cette journée c’est un itinéraire original qui nous attend. Tout d’abord, il nous faudra à nouveaux franchir la frontière, avant d’entamer une traversée sur les versants sud de la Cerverette. D’où nous aurons un superbe panorama sur les Ecrins. Sur cette haute route, nous croiserons les vestiges de forts militaires aujourd’hui à l’abandon. En fin d’après-midi, nous descendrons à pas feutrés dans le vallon pour ne pas déranger les coqs de Bruyère.

+232m -35m +162m -1103m / 6h de randonnée

 

JOUR 6 

La Vachette 1356m – Névache 1600m

Dernière étape de notre traversée. Au cours de cette journée, nous serons bercés par les murmures de la Clarée, bordée de village authentique que nous ne manquerons pas de visiter. Ici comme partout dans les hautes alpes, les cadrans solaires, rythmerons notre progression, en direction de Névache, que nous atteindrons en milieu d’après-midi. Court transfert à la gare de Briançon.

+580m / 4h30 de randonnée

 

Le programme proposé est la ligne de conduite majeure de ce séjour. Votre accompagnateur peut être amené à modifier quelque peu l’itinéraire, pour pallier à d’éventuels imprévus, tels que : un enneigement excessif, des conditions météo défavorables, etc.

Faites-nous confiance, toute modification, est toujours faite dans votre intérêt, pour votre sécurité et pour un meilleur confort !

 

 

FICHE PRATIQUE

 

ACCUEIL

Accueil à la gare de Montdauphin-Guillestre à 16h40 (heure d’arrivée du train). Transfert à Saint Véran, installation et présentation de la semaine par votre moniteur de ski.

DISPERSION
Le jour 6 à la gare de Briançon en fin d’après-midi. (pour récupérer votre véhicule à la gare de Montdauphin-Guillestre : durée du trajet Briançon-Guillestre : 30 minutes et 6€ environ – départ à 16h45 et 17h45…)

ACCÈS

- Par le train : www.voyages-sncf.com

Depuis Paris Gare Austerlitz jusqu’à la gare SNCF de Montdauphin Guillestre (sur la ligne Briançon).

Depuis Paris Gare de Lyon jusqu’à la gare TGV de Oulx ou de Bardonecchia en Italie, vous empruntez les navettes 05 Voyageurs - Tél : 04 92 502 505.

Depuis Lyon Gare Part Dieu jusqu’à la gare TGV de Oulx ou de Bardonecchia en Italie, vous empruntez les navettes 05 Voyageurs - Tél : 04 92 502 505.

Depuis Grenoble à la gare TGV, en TER jusqu’à Guillestre ou en car, renseignements à la Scal - Tél 04 92 21 12 00.

Depuis Marseille St Charles jusqu’à la gare SNCF de Montdauphin Guillestre.

- Par la route : www.viamichelin.fr ou www.covoiturage.fr

Depuis Paris : A6 jusqu’à Lyon puis A48 jusqu’à Grenoble.

Depuis Grenoble : RN91 puis RN94 jusqu’à Montdauphin Guillestre.

Depuis Marseille : A51 puis RN94 jusqu’à Montdauphin Guillestre.

Depuis Bardonecchia Italie : à la sortie du Tunnel de Fréjus, suivre la Direction Turin et sortir à Oulx. Puis suivre la direction France, Gap, via le Col de Montgenèvre. Traverser Briançon, suivre la direction Gap RN94 jusqu’à Montdauphin Guillestre.

 

Répondeur sur l’état des routes au : 04 92 24 44 44

 

PARKING
Vous pouvez laisser votre véhicule une semaine sans souci sur le parking de la gare de Montdauphin-Guillestre. Nous n’avons jamais rencontré de problème.

HEBERGEMENT AVANT OU APRES LA RANDONNEE

Si vous désirez arriver la veille ou rester une nuit supplémentaire, nous vous conseillons :

- Hôtel Lacour : Eygliers 05600 GUILLESTRE Tél : 04 92 45 03 08 – Demi-pension à partir de 50€/personne – www.hotel-lacour.com

- Le Creux des Souches : Ville Haute 05100 NEVACHE - Demi-pension à partir de 55€/personne

- L'Auberge du Clot : Ville Haute 05100 NEVACHE - Demi-pension à partir de 78€/personne

- Hôtel de Paris** : 04 92 20 15 30 à 100m de la gare de Briançon en direction du centre-ville (à gauche en sortant de la gare)

NIVEAU

Niveau 3 sur une échelle de 5 :

- 5 à 6 h de randonnée par jour.

- 500 à 1000 mètres de dénivelées cumulés en montée et/ou en descente.

- itinéraire à ski nordique en montagne.

- sac à dos léger pour la journée.

- une pulka pour 3 à 4 personnes en alternance.

 

GROUPE 

De 6 à 8 personnes.

 

ENCADREMENT 

Par un moniteur de ski diplômé d’état connaissant bien le massif.

 

HÉBERGEMENT 

L’hébergement du soir se fait en gîtes confortables et refuge, en dortoirs de 4 à 8 places. C’est ce qui fait le charme d’une randonnée en montagne : le dépaysement même dans l’hébergement. Si vous craignez de ne pas trop dormir, n’oubliez pas les boules « Quies » ou les tampons « Ear ». La douche? Les sanitaires? C’est vrai, ce n’est pas comme chez soi et cela fait partie du dépaysement. Cela permet de « remettre les choses à leur place » et de se rappeler que l’eau est précieuse. Cela dit, vous trouverez des douches chaudes dans chaque hébergement, mais il faudra partager le « temps » sous la douche.

Les pique-niques sont copieux et accompagnés de vivres de course (fruits secs, chocolat, biscuits). Si le temps est mauvais, votre accompagnateur fera le maximum pour trouver un abri de manière à profiter du repas et de la pause de midi.

PORTAGE DES BAGAGES
Nous vous fournissons en début de séjour, des sacs étanches adaptés à la pulka. Le poids par personne ne doit pas dépasser 8kg, soit environ 30l par personne.

Liste idéale ! :

·         1 pantalon confortable pour le soir.

·         des t-shirts manches longues en matière respirante de préférence.

·         des paires de chaussettes. Privilégier les chaussettes spécifiques randonnée.

·         des sous-vêtements.

·         1 kit " Tanière ! " :
o    1 drap de sac (le duvet est inutile).
o    1 lampe frontale.
o    1 nécessaire de toilette (privilégier les petites contenances, et les kits de voyages).
o    1 serviette de toilette qui sèche rapidement.
o    1 paire de Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).

·         et pourquoi pas une petite spécialité de votre région à partager ?

 

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR SUR VOUS et DANS VOTRE SAC A DOS

Le principe des multicouches permet de gérer quasiment toutes les situations. Ces couches doivent toujours être avec vous, car en montagne le temps change très vite. Privilégiez des vêtements qui sèchent rapidement. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud bien plus longtemps et donc proscrire le coton. Eviter les anoraks : trop chauds et encombrants.

Soyez vigilant sur le poids des sacs à dos (eau et pique-nique inclus : environs 8kg pour les adultes). Bon à savoir : l’accompagnateur se fera un plaisir de faire l’inventaire des sacs à dos !!!

 

SUR VOUS

·         1 t-shirt à manches longues en matière respirante (synthétique, soie, laine...).

·         1 veste polaire légère.

·         1 veste polaire chaude ou une doudoune légère.

·         1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.

·         1 bonnet et des gants imperméables et chauds pour se protéger du froid ou du vent.

·         1 pantalon de montagne.

·         1 paire de chaussettes. Privilégier les chaussettes spécifiques randonnée (sans coton).

·         1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, à semelle de type Vibram. Penser à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps.

·         1 paire de guêtre. (facultatif)

·         1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité. (indice 3 à 4)

·         2 bâtons télescopiques. (facultatif)

 

DANS VOTRE SAC A DOS DE 35L (équipé de porte matériels)

·         1 thermos ou une gourde de préférence isotherme 1,5 litre minimum.

·         1 crème solaire et stick à lèvre protecteur.

·         1 couteau de poche de type Opinel, 1 boite plastique hermétique (0,3 litre minimum), 1 gobelet, 1 jeu de couvert (fourchette, cuillère).

·         1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance.

·         1 petit rouleau de papier toilette, mouchoirs.

·         1 petit appareil-photo. (facultatif)

·         1 sac plastique permettant de protéger le contenu du sac à dos, ou 1 sur-sac, ou 1 poncho.

·         1 trousse de premier secours :
o    votre traitement habituel (toujours sur vous, c’est impératif).
o    une bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8cm de large.
o    des jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.
o    des doubles peaux (type Compeed ou SOS ampoules).
o    des anti-inflammatoires prescrit par votre médecin.
o    des médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.
o    des médicaments contre la diarrhée.
o    une couverture de survie.

 

Pour plus de détail, nous vous invitons à consulter notre page conseils sur internet : http://www.lattributrando.com/conseils-equipements.html

 

 

PETITS CONSEILS DE SEB ! 

 

 

 

 

 


FORME PHYSIQUE

Quel que soit l’activité choisie, elle nécessite une préparation physique adaptée. La randonnée est un sport d’endurance. Lorsque vous pratiquez régulièrement (au moins une fois par semaine) la randonnée, la natation, la course à pied ou le vélo, vous êtes préparés à la majorité de nos séjours. Sinon, commencez à vous préparer. Pour cela, entrainez-vous deux à trois mois avant le départ. Vous profiterez alors au mieux de vos vacances. A défaut, vous risquerez courbatures, blessures etc., et peut être même handicaper le groupe. Cette préparation est aussi l’occasion de tester votre matériel : sac à dos, chaussures… et d’en maîtriser toutes les fonctions et les réglages.

 

PREPARATION ET ENTRAINEMENT

Avant tout, prendre conseil auprès de votre médecin généraliste, surtout, si vous ne pratiquez pas une activité sportive.

S’entrainer en faisant le sport pour lequel on se prépare est la meilleure solution.

 

Cette préparation se déroule en trois phases :

1ère Reprise d’une activité sportive générale (1 mois)

Mobilisation de tout votre corps lors de petites séances, réparties en un petit footing d’au moins 20 à 30 minutes, ou d’une marche nordique de 60 à 90 minutes, suivi d’une séance d’étirement, le tout, deux fois par semaine.


2ème Préparation à la randonnée (1 mois)

Gardez une séance de la phase 1, mais passez à une heure de footing ou deux heures de marche nordique. Remplacez la deuxième séance par une randonnée d’une demi-journée avec un sac à dos chargé entre 5 et 10kg, selon le séjour envisagé. Toujours finir par une séance d’étirement.


3ème Préparation spécifique à votre randonnée (1 mois)

Maintenez la phase 2, mais passez à une journée entière de randonnée, à un rythme de marche égal ou supérieur à 4km/h, et sur une distance égale ou supérieure à 15km. Si vous ne trouvez pas le temps pour des journées entières, faites du vélo deux à trois heures. Toujours finir par une séance d’étirement.

Durant cette préparation, veillez à vous hydrater régulièrement (toutes les 20 à 30 minutes) et adapter votre régime alimentaire à ce surcroît d’activité.

 

Pour vous aider, voici deux références bibliographiques :

- Randonnée, Les chemins à suivre… S’initier et Progresser – Edition Amphora.

- Guide de la randonnée en montagne par Christine Janin – Edition Albin Michel.

 

PRIX

            690€ par personne

Jusqu’à -5%

de remise



voir nos conditions particulières de vente 


Le prix comprend
·         Les frais d’organisation,
·         L'encadrement,
·         La nourriture et l’hébergement en pension complète,
·         Les transferts prévus au programme,
·         La location du matériel,
·         Les jetons de douche,
·         Le stockage du surplus de bagage.

 

Le prix ne comprend pas

·         Les boissons et dépenses personnelles,

·         Les assurances facultatives :

o   annulation voyage

o   interruption séjour

o   bagages et effets personnels

 

Bulletin d’inscription accompagné d’un acompte de 200€/personne


POUR EN SAVOIR PLUS

 

CARTOGRAPHIE

TOP25 - 3637OT Mont Viso Saint-Véran Aiguilles

TOP25 - 3537OT Guillestre Vars Risoul

TOP25 - 3536OT Briançon Serre Chevalier

TOP25 - 3535OT Névache Mont Thabor

 

BIBLIOGRAPHIE

Parc Naturel Régional du Queyras, édition Gallimard.

A la découverte du queyras, édition Groupe Verneuil.

Queyras d’hier et d’aujourd’hui, édition Pierre Putelat.

Queyras passion, éditionVerneuil-Calade.

Terre sauvage n°155 novembre 2000.

Montagnes magazine n°335 novembre 2008.

Voyageurs de la Clarée de René Siestrunck, édition le Tournefeuille.

Vallée de la Clarée de Gérald Lucas, édition du Fournel.

Terre des Alpes n°11 hiver 2008.

Alpes magazine n°71 septembre-octobre 2001.

Trek magazine n°1502, n°350.

Journal le Monde édition du 26 juillet 2008.

 

FILMOGRAPHIE

Les Visiteurs de la Clarée d’Alain Massonneau.

Névache en été et en hiver de Philippe l’Eleu de la Simone.

 

 

 


RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTION

 

LA TRIBU RANDO

 

Vallée de la Clarée

05100 NÉVACHE

 

TÉL : 04 92.21.34.63

 

Site internet : www.latriburando.com    /    E-mail : info@latriburando.com

 

Edition juillet 2014